sergiobelluz

sergiobelluz

À propos de 'CH La Suisse en kit (Suissidez-vous !)', quelques-un(e)s des protagonistes ont tenu à faire entendre leur opinion.

Guillaume Tell : « Je vous réponds en retard : non, ce n’était pas une Golden de la Migros. »

Winkelried : « Pourquoi c’est toujours moi qui suis de piquet ? »

Jean-Jacques Rousseau : « C’est la faute à Voltaire. »

Voltaire : « C’est la faute à Rousseau. »

Mme de Staël : « J’ai apprécié que vous évoquassiez le rôle des femmes helvètes et que vous parlassiez de mon richissime papa banquier genevois. »

Gottfried Keller : « T’aggord, che ne me zuis chamais marié, mais za ne feut rien tire, dout le monte zait pien que che n’ai chamais édé gai. »

Heidi : « Avec Peter et la chèvre on s’est vachement bien amusé à vous lire, mais grand-père était moins content, comme d’hab. »

Robert Walser : « Vous me faites marcher, ou quoi ? »

Blaise Cendrars : « Les bras m’en tombent. »

Charles Ferdinand Ramuz : « Quoi t’est-ce que vous dites sur mon français qui serait pas tip top, et ben c’est pas vrai, c’est de la recherche d’une langue esspressive. »

Jean-Villard Gilles : « Vous savez ce qu’il vous dit, le Vaudois de service à la Radio Télévision Suisse Romande ? »

Le Colonel Bünzli : « Foutez-moi ce communiste au trou, et qu’ça saute ! »

Charles-Albert Cingria : « Le chapitre qui m’est consacré, c’est la légende des cycles. »

Ella Maillart : « Je tiens à préciser que je n’ai jamais fumé de joints avec Anne-Marie Schwarzenbach, vu que c’est moi qui conduisais. »

Betty Bossi : « Vous savez très bien croquer les personnages, j’ai savouré chaque morceau de votre livre, même si c’est un peu trop salé à mon goût. »

Oin-Oin : « C’est M’sieur Milliquet qui m’a offert votre bouquin pour Noël, j’ai cru que c’était une blague que je me trouvais dedans. Bon, je me souvenais pas d’avoir parlé du PACS, mais ça fait rien, j’ai bien rigolé. »

Max Frisch : « Vous trouvez vraiment que je ressemble au chat du Cheshire d’Alice au Pays des merveilles ? »

Friedrich Dürrenmatt : « Vous ne parlez pas assez de mes gribouillis. »

Nicolas Bouvier : « Était-il vraiment nécessaire de parler de ma gouvernante prussienne ? »

Jean-Luc Godard : « Arrêtez votre cinéma »

Jean Ziegler : « C’est de la propagande latifundo-crypto-réactionnaire. »

Zouc : « Merci pour votre gros livre, je l’ai droit même offert à Mademoiselle Ernestine, l’organiste, ça l’occupe, et pis comme ça elle ne m’appelle pas pendant des heures, qué ? »

Mme Pahud : « Hein ? Oh ben c’est un bien joli livre, ah voui, voui…J’ai trouvé bonnard que vous parliez de François Silvant, pas ? Mais vous pourrez dire à l’éditeur que c’est écrit trop petit, avec mes fonds de chope, j’ai eu de la peine, donc. »

Jacques Chessex : « Qui c’est qu’à cafté au sujet de la chatte de la voisine ? »

Fritz Zorn : « Je vous signale que, contrairement à ce que vous affirmez, je n’allais pas faire de shopping à New York, mais à Miami, et c’était dur, car c’était très humide comme climat, même au Hilton. »

Peter Bichsel : « Je me suis plus plu dans votre livre que dans « Zimmer 202 » d’Éric Bergkraut, le documentaire sur moi, à Paris, où je fais croire pendant une heure et demie que je n’aime pas cette ville et que je suis content de passer tout mon séjour coincé dans ma chambre d’hôtel à regarder la téloche, alors qu’en fait, je voulais faire une virée aux Folies-Bergère. Ah là là. »

Roland Jaccard : « Votre chapitre sur moi révèle votre Surmoi et exprime une forme de schizoïdie incivile. Et toc. »

Hugo Loetscher : « Pourvu que Dieu ne soit pas suisse ! »

Milena Moser : « Vous auriez dû suivre des cours à la Schriebschule, mon école d’écriture, je vous aurais fait un prix. »

Christoph Blocher : « Das isch e Skandall. »

Le pasteur : « Dieu reconnaîtra les miens. »

Le curé : « Vous me ferez deux pasteurs et trois abbés, euh, non, je veux dire deux pater et trois avé. Comment ça « avé quoi ? », avé ferveur, té peuchère va. »

Caliméro: « C’est vraiment trop injuste. »

Titeuf: «J’dis pô ça méchamment, mais mon 'Guide du zizi sexuel' il est mieux, y a plus d’images. »

Finn, ours bernois, retraité de la fosse aux : « Grrrouumph. »

 

©Sergio Belluz, 2015.

 

1483280_530489530392608_1182504953_n.jpg

 

2013 CH La Suisse en kit.jpg



29/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres