sergiobelluz

sergiobelluz

Charles Ferdinand Ramuz parolier : 'Devant la guérite'

'DEVANT LA GUÉRITE' (1934)

Musique du compositeur suisse Jean Binet (1893-1960)

 

Texte de Charles Ferdinand Ramuz

 

Fille de l’air, rêverie,
compagnonne du soldat,
le jour est long sous la pluie ;
tu reviens, le jour s’en va.

 

Compagnonne, compagnonne,
Entends tousser les chevaux ;
la soupe n’était pas bonne,
le bouilli n’était pas chaud.

 

Ceux que j’aime, est-ce qu’ils m’aiment ?
Est-ce qu’ils pensent à moi ?
Ça ranimerait quand même.
ça serait bon par ce froid.

 

Une surtout, dans sa chambre,
allant prendre mon portait,
et, ayant été le prendre,
longtemps le regarderait...

 

Je sors le sien de ma poche,
te voilà, ma grande amour...
Mais gare si on approche,
j’en serai pour mes vingt jours.

 

 

ramuz1.jpg

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=wFBr1U8sw7Y

 

Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano)

 

enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994



08/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres