sergiobelluz

sergiobelluz

Panorama du roman graphique # 100 : Yoshihiro Tatsumi, 'Goodbye' (2005)

À nouveau, le grand Yoshiro Tatsumi, dans toute une série de nouvelles avec des marginaux: un étudiant japonais à Paris qui, frustré par le fait que la fille française dont il est amoureux semble se moquer de son accent, fantasme sur le fameux japonais qui avait mangé sa compagne française ; un ouvrier d’usine qui ne veut plus être esclave, qui écrit sa lettre de démission et qui, le jour où il veut la donner, perd son bras dans une machine – l’usine accepte sa démission… ; une prostituée pour occupants Américains (les « only ») vendue par son père, qui vient régulièrement lui réclamer de l’argent, et qui finit par coucher avec lui pour qu’il ne devienne plus qu’un amant...

 

Très dur et très touchant. Tatsumi est un des inventeurs du gekiga, le manga « sérieux », ou roman graphique japonais.

 

goodbye.jpg

 

Panorama du roman graphique* # 100 : Yoshiro Tatsumi, 'Goodbye' (Paris : Vertige Graphique, 2005)

 

(la suite au prochain épisode)

 

*On devrait dire « narration graphique »: sous l’étiquette commerciale de « roman graphique » (de l’américain « graphic novel ») sont réunies des bandes dessinées pour adultes où l’on trouve fictions, biographies, récits de voyage ou reportages.

 

©Sergio Belluz, 2015.



13/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres