sergiobelluz

sergiobelluz

Pesaro (01) : Anna l’Italienne, Anna la Polonaise ou La vie est un opéra.

Au Festival Rossini de Pesaro, revu avec plaisir Anna l’Italienne, toujours aussi pétulante. Cette fois, elle était accompagnée d’Anna la Polonaise, établie à Florence depuis plus de 30 ans (elle s’était mariée avec un Florentin, puis divorcée). Elle travaillait « dans le tourisme », elle dirigeait l’ancienne auberge de jeunesse de Florence (« dans un palais Renaissance »).

 

Anna la Polonaise est une fanatique d’opéra, elle possède quelque chose comme cinq cent disques, complétés par une grande collection de DVD. Je lui parle des Nozze di Figaro de Mozart, l’extraordinaire version filmée mise en scène par l’ingénieux et brillant Jean-Pierre Ponnelle (avec Fischer-Diskau, Tiri Te Kanawa, Mirella Freni, Hermann Prey...) dont elle s’étonnait qu’elle ne l’ait pas trouvé sur son catalogue. C’est que son catalogue ne liste que les DVD de représentations d’opéras filmées dans des théâtres, ces Nozze version Ponnelle sont certainement classées dans une catégorie film ou fiction, tout comme le film Aida, dont le rôle titre est joué par une Sofia Loren passée au charbon qui chante en play-back sur la somptueuse ligne vocale de Renata Tebaldi, la grande soprano rivale de Maria Callas.

 

En passant, je lui signale aussi le magnifique Don Giovanni de Losey (avec Ruggero Raimondi, José Van Dam, Tiri Te Kanawa, Teresa Berganza...), filmé dans les luxueuses villas palladiennes de la campagne vénitienne, et, à Vicenza, dans l’extraordinaire Teatro Olimpico, avec ses échappées et son plafond en trompe-l’oeil du même Palladio, la superbe Flûte enchantée de Mozart version Bergman, chantée en suédois, et fascinante par ses allers-retours entre l’histoire et les réalités du théâtre (le public, les coulisses, les changements de décors, etc.), le Parsifal de Syberberg, avec un Parsifal filiforme et tout juste post-pubère (au cinéma, on peut se passer de coffre...), ainsi que le Madame Butterfly  imprégné de Japon de Frédéric Mitterrand.

 

©Sergio Belluz, 2017, Le journal vagabond (2014).

 

1976 Mozart Nozze Ponnelle.jpg

 

Illustration : Le Nozze di Figaro de Mozart, mise en scène: Jean-Pierre Ponnelle (1976)



04/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres