sergiobelluz

sergiobelluz

Mais pourquoi, 'Toâ et Moâ'?

... Parce que Paul Géraldy a écrit un superbe recueil de poèmes intitulé Toi et moi (1912)

 

... Parce que Marcel Achard a écrit une drôle de comédie intitulée Voulez-vous jouer avec Moâ ? (1923)

 

... Parce que le cubain Moisès Simons a composé une opérette hilarante sur des textes de Bertal-Maubon et Chamfleury intitulée Toi c’est moi (1934)

 

... Parce que ‘Monsieur Moâ’, Sacha Guitry, a écrit une pièce brillante et trop peu jouée intitulée Toâ (1949)

 

... Et aussi parce qu’il était temps qu’on évoquât la chose en profondeur vu qu’on en a toujours parlé :

 

 

Quel poète le Monde perd avec Moâ (Néron)

 

L’État c’est Moâ (Louis XIV)

 

Pour moi, le Moâ et le Toâ révèlent le Ça. (Sigmund Freud)

 

Moâ, c’est Mao (Mao Tse Tung)

 

Les fins de Moâ sont difficiles (Krishnamurti)

 

Oh, le joli Moâ de mai ! (refrain connu)

 

Moâ, j’m’en balance (Barbara)

 

Toâ, Toâ mon toit (Elli Medeiros)

 

 

 

... Et parce qu’en fin de compte Moâ c’est Moâ, et Toâ, tais-Toâ.

 

©Sergio Belluz, 2018

 

 

Extrait du spectacle (version 2016, avec Yvonne Lomba au mezzo et Marcia Dipold au piano)

 

 

 

 

L'enregistrement sonore du spectacle complet (version 2016) a été capté lors d'une représentation publique à la Bibliothèque Sonore Romande. Vous le trouverez à l'adresse suivante (cliquer sur le lien)

 

https://www.bibliothequesonore.ch/enregistrement-audio/yvonne-lomba-sergio-belluz-et-marcia-dipold

Toâ et Moâ Couple 01.jpg

Toâ et Moâ 01.jpg



06/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres