sergiobelluz

sergiobelluz

Colette: Betty Davis vs Greta Garbo.

"Je voudrais avoir, pour la préférer aux autres, une raison moins simple que ma conviction qu’elle est la plus grande actrice du cinéma. Sans doute du théâtre, aussi, lorsqu’elle joue la comédie. Cette dure petite fille d’Eve, qui déborde de féminité, ne laisse guère à d’autres actrices leur chance de plaire ou d’être remarquées à ses côtés. Voyez L’Insoumise [Jezebel en version originale, film américain de William Wyler (1938) avec Betty Davis et Henry Fonda.]: Betty Davis gouverne, décolore, éteint tout ce qui l’entoure, sauf la beauté des paysages, des animaux et des enfants, sauf ce qui est, encore plus qu’elle, proche de la nature sinon de l’art.

 

Dans L’Insoumise, Bette Davis entre dans l’action à la manière d’un courant d’air. Son premier regard a de quoi faire claquer les portes, renverser les pots de fleurs et décoiffer les passants. Elle monte un grand cheval et lui malmène la bouche. Sous sa main, une monture fine pointerait. Elle quitte les rênes et se jette dans les bras respectueux d’un valet noir comme elle se jetterait du haut d’un pont. Je ne trouve un mouvement aussi spontané, aussi brûlant de risque, que dans Beaumarchais, lorsque Chérubin s’élance par la fenêtre : « Dans un gouffre allumé : Suzon !... » Un appel comme celui-là, même fortuit, est à l’honneur de la star américaine.

 

De cette apparition aux lignes coupantes, jusqu’à la charrette finale qui emporte l’héroïne et son bien-aimé reconquis, pêle-mêle avec des morts et des mourant à travers la ville décimée par la peste, Bette Davis n’a sur l’écran ni rivale ni émule. A peine jolie, elle détient pourtant le pouvoir de devenir belle par explosions, chaque fois qu’elle l’a résolu, donnant ainsi aux passages de sensualité un poids éphémère, surprenant et précis. Dans de pareils moments, elle me rappelle la seule comédienne française qui l’égale pour la liberté de mouvements, l’irréfléchi du geste juste, de la démarche et de l’accent, j’ai nommé Valentine Tessier.

 

J’espère qu’une salle parisienne s’avisera de reprendre L’Insoumise. Outre le public, les artistes de cinéma ont besoin d’admirer, de comprendre ce que fait Bette Davis, violente à demi-voix, majestueuse dans sa stature de fillette, pathétique sans qu’une larme déborde de son grand œil exorbité. Nos pépinières de vedettes, neuves et laborieuses, ont tout à apprendre. Elles mesureront, à regarder Bette Davis, ce qui sépare un âpre talent, dédaigneux de la grandiloquence, de la réserve dans laquelle Garbo confina, déguisa sa timidité aussi bien que sa relative impuissance.

 

Le jeu en dedans de Garbo influence encore  une majorité féminine, en France ou ailleurs. Ce que Garbo n’osa pas, ne sut pas extérioriser, elle se borna, si je puis écrire, à le ravaler, s’en remettant pour le reste à sa beauté noble, sa longue beauté  qui craignait l’agitation. L’école, l’obsession de Garbo, paralyse nos jeunes filles prodiges, qui n’ont encore rien fait de prodigieux. Notre cinéma tourne, depuis quelques années, de bons films et forme de mauvais rôles féminins. Parmi les jeunes les mieux douées, de la plus adulée, il faillit faire une ophtalmique aux yeux fixes et démesurés.  Une autre qui joue depuis sept ans va se voir confinée dans un emploi dramatique, regard halluciné et bouche amère. Elles sont trop jeunes pour réagir. Michèle Alfa, si elle ne rue pas et prête le flanc, est menacée également d’extase, de rigidité, d’anxiété et de désespoir chronique. Que va-t-on faire de la belle Juliette Faber, qui jouait la comédie parfaitement sans s’enfermer comme cette autre adolescente qui semble vouloir se spécialiser dans la mauvaise humeur à grosse voix ? Les dons de comédienne de Janine Darcey trouveront-ils place sur scène ? Le théâtre est une vocation mais le cinéma a des arguments convaincants…"

 

Colette, J’aime être gourmande, pp. 33-35, Paris : L’Herne, 2011

 

 

davis.jpg

 

 



27/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres