sergiobelluz

sergiobelluz

Panorama du roman graphique # 98 : Yoshihiro Tatsumi, 'L’Enfer' (2008)

Dans un dessin à l’encre et à la ligne claire, Yoshihiro Tatsumi fait le portrait de citoyens moyens et de vies difficiles bordant le fantastique.

 

Graphisme très intense, moderne, pour une série de nouvelles urbaines et sociales, avec des gens pauvres: un turfiste qui gagne sa vie en pariant sur les chevaux alors que sa femme croit qu’il est toujours cadre dans une grande entreprise, mendiants qui ont été des gens biens et qui se retrouvent à fouiller les poubelles pour survivre, un garçon simple d’esprit d’un bidonville, qui sans le savoir détient la preuve matérielle d’un meurtre, un ado qui n’arrive pas à connaître une femme et qui s’achète une poupée gonflable, une prostituée de l’armée japonaise en Corée qui accomplit ses tâches comme une mission patriotique...

 

Très particulier et très novateur graphiquement. Tatsumi est un des inventeurs du gekiga, le manga « sérieux », ou roman graphique japonais.

 

enfer.jpg

 

Panorama du roman graphique* # 98: Yoshihiro Tatsumi, 'L’Enfer' (Bègles: Cornelius, 2008)

 

(la suite au prochain épisode)

 

*On devrait dire « narration graphique »: sous l’étiquette commerciale de « roman graphique » (de l’américain « graphic novel ») sont réunies des bandes dessinées pour adultes où l’on trouve fictions, biographies, récits de voyage ou reportages.

 

©Sergio Belluz, 2015.



11/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres