* Chester Brown * - sergiobelluz

sergiobelluz

sergiobelluz

* Chester Brown *


Panorama du roman graphique # 11 : Chester Brown 'Je ne t’ai jamais aimé' (1994)

Autobiographie très touchante d’un adolescent de classe moyenne canadienne (de Montréal), dont le père est absent et dont la mère est sujette à la dépression et meurt lorsqu’il est encore jeune.

 

C’est son univers intérieur qui est dessiné là, ses premières amours d’école, ses caprices d’adolescent, son côté renfermé qui ne veut jamais parler des choses qui le touchent le plus.

 

Le dessin, très simple, est distribué sur la page en cases irrégulières, souvent un chapitre se termine avec une seule petite case perdue au milieu de la page blanche, et l’ensemble donne une impression de pages blanches sur lesquelles quelques cases sont placées.

 

Très touchant et très juste, avec une adéquation parfaite entre le propos et le dessin.

 INeverLikedyou.jpg

INeverLikedYouCover1.jpg

 

Panorama du roman graphique* # 11 : Chester Brown Je ne t’ai jamais aimé (Paris : Delcourt, 2010)

 

(la suite au prochain épisode)

 

*On devrait dire « narration graphique »: sous l’étiquette commerciale de « roman graphique » (de l’américain « graphic novel ») sont réunies des bandes dessinées pour adultes où l’on trouve fictions, biographies, récits de voyage ou reportages.

 

©Sergio Belluz, 2015.


26/05/2015
0 Poster un commentaire

Panorama du roman graphique #10: Chester Brown, 'Le Petit homme' (1980-1995)

Des tranches de vie à la Woody Allen.

 

chesterbrownlittleman1.jpg

 

Panorama du roman graphique* #10: Chester Brown, Le Petit homme : histoires courtes 1980 – 1995 (Paris: Delcourt, 2009)

 

(la suite au prochain épisode)

 

*On devrait dire « narration graphique »: sous l’étiquette commerciale de « roman graphique » (de l’américain « graphic novel ») sont réunies des bandes dessinées pour adultes où l’on trouve fictions, biographies, récits de voyage ou reportages.

 

©Sergio Belluz, 2015.


26/05/2015
0 Poster un commentaire

Panorama du roman graphique # 09 : Chester Brown, 'The Playboy' (1990)

Un petit livre en noir et blanc, avec pages complètement noires, un à deux cadres par page en noir et blanc, style album de photos, sur les affres de Chester Brown, adolescent masturbateur, qui découvre la sexualité dans Playboy, avec tout ce qui s’ensuit : achat en cachette au kiosque le plus éloigné possible du domicile, planquage du magazine dans les recoins les plus secrets, stratégies pour s’en débarrasser (l’enterrer, le brûler, etc.)

 

Chester Brown se dessine en long corps émacié avec une grande tête échevelée. Très bien vu, très bien senti, c’est tous les fantasmes honteux de l’adolescence.

 

chesterbrownplayboy1.jpg

 

ChesterBrownForeshortenedInEmbarrasment.jpg

 

Panorama du roman graphique* # 09 : Chester Brown, Le Playboy (Paris : les 400 coups, 2001).

 

(la suite au prochain épisode)

 

*On devrait dire « narration graphique »: sous l’étiquette commerciale de « roman graphique » (de l’américain « graphic novel ») sont réunies des bandes dessinées pour adultes où l’on trouve fictions, biographies, récits de voyage ou reportages.

 

©Sergio Belluz, 2015.


25/05/2015
0 Poster un commentaire