sergiobelluz

sergiobelluz

"Et puis quoi, qu'importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non." - Pierre Desproges

À Noël, consommez mieux et, en passant, faites vous plaisir en offrant CH LA SUISSE EN KIT (SUISSIDEZ-VOUS!)

Noël, c'est dans quelques jours et vous êtes déjà écoeuré(e)(s) par la consommation effrénée et la mièvrerie ambiante qui ne servent qu'à engraisser des enseignes qui préparent déjà la Saint-Valentin, voire La Fête des Pères? Vos enfants meulent pour avoir la dernière version d'un jeu vidéo obscur auquel d'ailleurs vous n'entravez que dalle? Votre petit ami vous bassine pour inviter un de ses copains de foot qui vient de divorcer et sera donc privé...

CH - La Suisse en kit (Suissidez-vous!): à Forum de la RTS, j'ai tout avoué à Philippe Revaz

C'est Noël, il paraît.   Pour les désespérés qui n'auraient pas encore trouvé le cadeau pour tante Gertrude ou l'oncle Ugène, je vous recommande mon farfelu mais documenté CH - La Suisse en kit (Suissidez-vous!) aux Éditions Xenia, et encore disponible dans toutes les bonnes librairies.   Dans les mauvaises aussi, d'ailleurs.   On m'a dit beaucoup de bien de ce livre (merci maman).   Et en plus, j'ai tout avoué...

Totò et Peppino contre le Nord (Bienvenu chez les Ch'tis peut aller se rhabiller)

C’est Mastrocinque – un metteur en scène italien bien trop sous-estimé – qui, dans Totò, Peppino e la malafemmina, dirige les deux vedettes comiques, Totò et Peppino De Filippo dans ce chef-d’oeuvre de 1956 qui, bien qu’en noir et blanc, et d’une époque passée, arrive encore à faire rire aux éclats un public de tous âge soixante-deux ans plus tard.     L’argument : deux frè...

Serge Gainsbourg, poète astucieux

Je suis sûr que ça échappe à tout le monde : on prend La Javanaise pour une simple chanson tendre, on n’en comprend pas bien le titre, on se contente d’aimer sans bien savoir pourquoi son voussoiement désuet et sa douce nostalgie.     Pourtant, La Javanaise est un exemple parfait de la virtuosité facétieuse de Gainsbourg.   L'idée lui en est venue à cause de ce qu'on appelle le javanais, une langue inventé...

On rigole bien, à la Maison Blanche

Je parlais, il y a peu, de Lucille Ball, de My Favorite Husband et de I Love Lucy et des sitcoms cultes de la radio et de la télévision américaines. Et bien, en Suisse, nous avons aussi nos excellents sitcoms.   Ce matin, j’ai réécouté la série  Hillary & Donald à la Maison Blanche, une sitcom enlevée de la Radio Télévision Suisse, un pastiche radiophonique de la fabuleuse série té...

L’Amérique, son capitalisme, sa culture et Lucille Ball

On lit et on entend souvent aujourd’hui, dans les portraits et les interviews d’actrices comiques ou de comédiennes de stand-up, que, pour faire rire, elles auraient dû braver de terribles préjugés masculins, de contraignant stéréotypes esthétiques féminins qui auraient jusqu’ici empêché les comédiennes de faire rire sous peine de déplaire, de s’enlaidir, de paraître vulgaire ou trop masculine.  ...

Rossini/Satie - Musique, Amour et Fantaisie: présentation du spectacle

Et si Gioachino Rossini et Erik Satie descendaient de leur nuage pour parler musique ?   Les titres de certaines de leurs oeuvres pourraient être interchangeables : à l’un on doit Ouf ! les petits pois, Mon prélude hygiénique du matin, Hachis romantique, Étude asthmatique ou Des tritons, s’il vous plaît, à l’autre on doit des Chapitres tournés en tous sens, une Chorale hypocrite, des Peccadilles importunes, des Descriptions automatiques ou des Croquis et Agaceries d’...

Obélisque et gratte-ciel, même combat

Une expo sur la civilisation de l’Égypte antique.   Évidemment, c’est un monde fascinant d’un point de vue esthétique, élégant, mystérieux, entre ésotérique et animiste, avec ses corps humains à tête d’animaux (Horus, Tabet, Anubis...) ou inversement (le Sphinx).   L’expo était plutôt une sorte de voyage dans l’Égypte des pharaons articulée autour de diffé...

Langu(ag)es et traduction

J’ai toujours trouvé que l'étude des différentes variantes d'un même texte dans les traductions littéraires est pleine d'enseignement : on se rend compte à quel point la traduction est importante, et combien elle peut fausser la perception d'une œuvre.   On a déjà des problèmes quand il s'agit d'une œuvre dans une langue proche et de même structure, alors quand il s’agit, par exemple, de traduire un poè...

Louise de Vilmorin à l’œuvre

Délicieux moments passés, hors du temps, à retrouver et à écouter Louise de Vilmorin dans des portraits et des interviews radio : quelle voix, quelle diction, quel phrasé, quelle passion, quelle tristesse, quelle fantaisie, quel charme !   Ses inflexions, ses phrases châtiées, parsemées de mots plus populaires, son ton (qui m’a rappelé Sylvie Joly dans certains de ses personnages snobs), sa vivacité...

'Toâ et Moâ' sur Radio Chablais: une psychanalyse

Le spectacle  Toâ et Moâ dans la Transcendance, la Quintessence et la Concupiscence.   Habilement travaillé au corps à corps et confessé par le praticien et journaliste-animateur Guillaume Abbey (Radio Chablais) l'auteur et protagoniste du spectacle déballe tout et en dit long sur ses collègues, la divine mezzo valaisanne  Brigitte Balleys et la pianiste suisso-brésilienne au tempérament de feu Marcia Dipold.  ...

L'Opéra en taxi

Assez fatigué, hier : une longue journée.   Le temps de prendre le train Lausanne-Genève vers 22.20 (un omnibus...), je suis arrivé vers 23.30, plus tôt que prévu, dans ma lointaine banlieue, parce que je me suis offert le luxe d'un taxi .   L’idée de devoir attendre encore un bus et de devoir en plus marcher depuis l'arrêt jusqu’à la maison me décourageait d’avance.   Je suis tombé sur un chauffeur de taxi noir (É...

Chez Balzac, sans endettement pas de Comédie Humaine

C’est dans Le Père Goriot, roman central à toute La Comédie Humaine, que Balzac, à propos de Rastignac, évoque ces futilités, ces luxes indispensables à la jeunesse ambitieuse.    Il en connaissait quelque chose :  en consommateur compulsif, Balzac s'est endetté à vie pour avoir toutes ces attributs et ces babioles qu'il jugeait indispensables à l'image d'un écrivain.   C'est d'ailleurs à...

Paul Morand - Coco Chanel: même combat (et même verve)

Magnifique et virtuose, L’Allure de Chanel, ce récit que Paul Morand consacre à Coco Chanel et qui est comme un long monologue de la créatrice de mode, dont il rend parfaitement la manière de parler, les tournures – dans tous les sens du terme – le ton sec et péremptoire, et l’intelligence désabusée:   « Si j'ai su rendre autour de moi les gens heureux, je n'ai pas pour moi-même le sens du bonheur.  ...

L'Invitation au voyage en poésie

De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l’Impair Plus vague et plus soluble dans l’air, Sans rien en lui qui pèse ou qui pose   De la musique encore et toujours ! Que ton vers soit la chose envolée Qu’on sent qui fuit d’une âme en allée Vers d’autres cieux à d’autres amours.    Verlaine, Art poétique (Jadis et Naguère, 1884)   Victor Hugo trouvait inutile qu’...

Rossini, le Raymond Queneau de la musique

Avec sa dizaine de versions, la mélodie ‘Mi lagnerò tacendo’ de Rossini, inclus dans ces drôlissimes ‘Péchés de vieillesse’, est l’exemple-type de ce qui fait de Rossini un compositeur tout à fait particulier.   Il a bien dû s’amuser à démontrer combien le texte était accessoire, et que c’était surtout la musique qui donnait la couleur du sentiment, comme au cinéma, où...

'Toâ et Moâ' avec Brigitte Balleys, Sergio Belluz et Marcia Dipold met l’amour en musique (Jean Lugrin, Journal Le Cotterg)

Tôa et Môa à Lettres Vivantes Solange, ma femme, me demanda si je l’accompagnais samedi 7 septembre chez Geneviève Bille aux Lettres Vivantes de La Comballaz.   Qu’est-ce qui est au programme ? Lui demandai-je, en espérant que je ne serais pas intéressé. Ces temps, je suis un peu fatigué des événements sociaux, je me contente de dessiner en écoutant de la musique.   Brigitte Balleys, mezzo-soprano, venue il y a quelques anné...

'Toâ et Moâ': Le Retour (et toujours plus haut: à plus de 1000 mètres)

  ILS S'AIMENT. ILS CAUSENT. ET EN PLUS ILS CHANTENT.     Toâ et Moâ: enfin une thérapie de couple, euh pardon, un spectacle qui, de vives voix (oui, au pluriel), lève un coin de rideau de scène sur les coulisses de la relation amoureuse.   Profitez-en pour venir régler votre compte avec votre/vos partenaire(s) respectifs, respectables ou pas.     [LE CHOEUR D'ADMIRATRICES-TEURS]   Ooooh, mais quand ça?  ...

Hommage à Edmund White, mémorialiste queer (5): ‘Inside A Pearl ’ (2009)

‘Inside A Pearl’, ce livre délicieux, en particulier pour les francophones n’a toujours pas été traduit en français et on se demande bien pourquoi, à moins que ce ne soit pour des questions légales, les personnes mentionnées par Edmund White, ou leurs héritiers, s’opposant peut-être à la publication du livre ?   Il faut dire que, tout en s’amusant d'un certain regard américain sur les idiosyncrasies franç...

Hommage à Edmund White, mémorialiste queer (4): ‘City Boy ’ (2009)

Pour qui veut connaître de l’intérieur le New York des années 60 et 70, le New York de la bohème littéraire et artistique gay mais pas toujours gaie, le New York du sexe, de l’alcool, des drogues de toutes sortes, de la débauche créative tous azimuts, le New York effervescent de Warhol, de Basquiat, de Susan Sontag, de Mapplethorpe, de Stonewall, de Greenwich Village et du début du disco, le New York de toute une géné...

Hommage à Edmund White, mémorialiste queer (3): ‘The Farewell Symphony’ (La Symphonie des Adieux)

The Farewell Symphony (1997) – en français : La Symphonie des Adieux (Paris : Plon, 1998) – d’Edmund White, est un « roman » qui se veut le portrait de cette génération d’homosexuels qui a eu vingt ans dans les années 70, et qui, à New York, a vécu cette toute nouvelle liberté, conquise avec la révolte de Stonewall.   Une génération qui s’est beaucoup amusé...

Charles Ferdinand Ramuz parolier : 'Devant la guérite'

'DEVANT LA GUÉRITE' (1934)   Musique du compositeur suisse Jean Binet (1893-1960)   Texte de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres du peintre suisse Ernest Biéler     Fille de l’air, rêverie,compagnonne du soldat,le jour est long sous la pluie ;tu reviens, le jour s’en va.  ...

Charles Ferdinand Ramuz, parolier: 'Chanson de route'

'CHANSON DE ROUTE' (1934)   Musique du compositeur suisse Jean Binet (1893-1960)   Texte de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres du peintre suisse Ferdinand Hodler      Qui qu'on mettra dans le bout? C'est le fusilier Bavoux. Qu'a qu'un oeil,Qu'a qu'un pied,Qu'a qu'un bras,Qu'a qu'un doigt,Cé...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Complainte'

'COMPLAINTE' (1914)   Musique du compositeur et chef d'orchestre suisse Ernest Ansermet (1883-1969)   Texte de Charles Ferdinand Ramuz   Dédié à l'écrivain suisse Charles-Albert Cingria     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres du peintre suisse René Auberjonois     Ah! mes amours que c'est loin, mes amours!Quand reboirai-je à...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Les Filles du village'

'LES FILLES DU VILLAGE' (1916)   Musique du compositeur et chef d'orchestre suisse Ernest Ansermet (1883-1969)   Texte de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres du peintre italien Giovanni Segantini     Les filles du village ne sont pas ce qu'on croit,Pas ce qu'on croit;Les vieilles sont volages,Sont volages,Les jeunes sont en bois,Sont en bois.  ...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Komilo - L'Oncle Armand'

'KOMILO - L'ONCLE ARMAND' (1914)   Musique du compositeur russe Igor Stravinsky (1882-1971)   Tiré de Pribaoutki - Chansons plaisantes Adaptation française de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano)  Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres du peintre Chaïm Soutine     Console-toi,Vieil oncle Armand;Tu te fais bien trop de mauvais sang,Laisse aller tout droit ta jumentÀ...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Natachtka - Le Four'

'NATACHKA - LE FOUR' (1914)   Musique du compositeur russe Igor Stravinsky (1882-1971)   Tiré de Pribaoutki - Chansons plaisantes  Adaptation française de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres de Chaïm Soutine     Louise, viens vite,Viens vite ma fille;La pâte est levé...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Polkovnik - Le Colonel'

'POLKOVNIK - LE COLONEL' (1914)   Musique du compositeur russe Igor Stravinsky (1882-1971)   Tiré de Pribaoutki - Chansons plaisantes Adaptation française de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogne, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres de Chaïm Soutine     Le colonel part pour la chasse,   Tire sur une bécasse,Manque sa bé...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Tilim Bom'

'TILIM BOM' (1917)   Musique du compositeur russe Igor Stravinsky (1882-1971)   Tiré de Trois histoires pour enfants   Adaptation française de Charles Ferdinand Ramuz     Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: Marc Chagall, scènes de vie à Vitebsk      Tilim-Bom,Tilim-Bom,C'est la cloche du feu qui sonne.  ...

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'L'Ours, petite histoire avec une chanson'

'L'OURS, PETITE HISTOIRE AVEC UNE CHANSON' (1917)   Musique du compositeur russe Igor Stravinsky (1882-1971)   Tiré de Trois histoires pour enfants   Adaptation française de Charles Ferdinand Ramuz     Robert Bouvier (comédien), Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano) Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994 Illustrations: oeuvres de Natalia Nikolaïevna Gontcharova  ...