sergiobelluz

sergiobelluz

Charles Ferdinand Ramuz parolier: 'Complainte'

'COMPLAINTE' (1914)

 

Musique du compositeur et chef d'orchestre suisse Ernest Ansermet (1883-1969)

 

Texte de Charles Ferdinand Ramuz

 

Dédié à l'écrivain Charles-Albert Cingria

 

Ah! mes amours que c'est loin, mes amours!
Quand reboirai-je à la douce fontaine?
Le coeur me pleure et j'ai bien grande peine,
J'ai le coeur gros, le coeur tellement lourd.

 

Ah! mes amours que c'est loin, mes amours!
Il fait soleil sur les toits du village.
Quand reboirai-je à ton joli visage?
La grande soif me dure tout le jour.

 

Ah! mes amours que c'est loin, mes amours!
Tiens ce bouquet que j'ai fait de pervenches,
Tu le mettras sur ta poitrine blanche,
Tu le noueras de mes cheveux autours.

 

Ah! mes amours que c'est loin, mes amours!
Tu le tiendras sur ta poitrine rose,
Et là aussi est un bouton de rose,
Garde-le moi qu'on le cueille à son tour.

 

portrait_cf_ramuz_04.jpg

 

https://www.youtube.com/watch?v=CQFxgR9Zjok


Sergio Belluz (baryton) et Ioana Primus Andrei (piano)


Enregistrement public, Théâtre de l'Octogone, Pully, 1994



10/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres