sergiobelluz

sergiobelluz

Panorama du roman graphique (une longue série brève) : # 01 Les grands ancêtres

C’est « narration graphique » qu’on devrait dire : sous l’étiquette commerciale  et très rentable de « roman graphique » (de l’américain « graphic novel ») – qui profite autant aux éditeurs traditionnels de BD (Casterman, Dargaud...) qu’aux éditeurs littéraires (Gallimard, Seuil, Actes Sud...), qui ont créé leur propre collection - sont réunies des bandes dessinées pour adultes, pas toutes de fiction, rattachées à une longue tradition où l’on trouve M. Jabot de Töpffer (1833), La Famille Fenouillard (1889) de Christophe, Little Nemo de Winsor McKay (1905) ou la suite Corto Maltese d’Hugo Pratt (1967)... et qu’on peut faire remonter aux représentations graphiques qui ont toujours accompagné l’humanité, la grotte de Chauvet, les hiéroglyphes, les idéogrammes, les fresques de Pompéi, les mosaïques byzantines, les récits mayas du Popol Vuh, la tapisserie d’Azincour, les images d’Épinal ou le roman photo, pourquoi pas ?

 

(la suite au prochain épisode)

 

Töpffer M. Jabot 1833.gif

 

fenouillard.jpg

nemo01.jpg

 

corto.jpg

 

©Sergio Belluz, 2015.



18/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres