sergiobelluz

sergiobelluz

'Sur un air de Ramuz': présentation du spectacle

Sur un air de Ramuz...

 

Charles Ferdinand Ramuz le dit lui-même, c’est grâce à sa collaboration avec Igor Stravinsky pour les adaptations de contes populaires russes en français – les Pribaoutki (Chansons plaisantes, 1914), Renard (1916), Trois histoires pour enfants (1917) ou L’Histoire du soldat (1918) – que sa vocation s’est affirmée : «Je communiquais étroitement avec vous dans le souci et dans le goût de l'authentique.»

 

Ce souci et ce goût de l’authentique, c’est tout autant le travail sur les mythologies populaires, qu’elles soient russes ou suisses, que la recherche d’une langue musicale et littéraire capable d’en exprimer la beauté féroce, l’humanité et l’universalité. Cette mythologie et cette humanité, on les retrouve dans les Chansons (1920) sur des textes de Ramuz qu’avait composées le chef d’orchestre Ernest Ansermet, qui présenta Stravinsky à Ramuz, dirigea L’Histoire du soldat lors de sa création et fut un grand admirateur de Ramuz (leur correspondance en témoigne), et dans les Quatre mélodies sur des textes de Ramuz (1934) du compositeur genevois Jean Binet, très lié à Ernest Ansermet.

 

Sur un air de Ramuz : un spectacle littéraire et musical, un choix de textes et de mélodies autour du grand Charles Ferdinand, et une réflexion sur la création artistique.

 

Conception, narration et chant, Sergio Belluz. Au piano: Ioana Primus

 

©Sergio Belluz, 2018.

 

'SUR UN AIR DE RAMUZ' : LE CLIP 

 

Spectacle présenté dans le cadre du Mois de la Francophonie sous le patronage de l'Ambassade de Suisse

 

Enregistrement public effectué le 22 mars 2018 à la Fondation ARTos, Nicosie (Chypre)

 

(conception et édition du clip: Luís Gutiérrez)

 

 

 

 

 

Extrait sonore: Les Filles du village (1920), poème de Charles Ferdinand Ramuz mis en musique par Ernest Ansermet

 

 

 

Extrait sonore: Devant la guérite (1934), poème de Charles Ferdinand Ramuz mis en musique par Jean Binet

 

 

 

Extrait sonore: Tilim-Bom (1917), traduction et adaptation de l'original russe par Ramuz mis en musique par Igor Stravinsky

 

 

 

Extrait vidéo: le bis

 

Con queste paroline, tiré du ballet Pulcinella de Stravinsky

(Enregistrement public, Fondation ARTos, Nicosie, Chypre, mars 2018)

 

 

 

 

D'autres extraits sonores du spectacle, enregistrés en public, sont disponibles à l'adresse suivante

(cliquer sur le lien)

 

https://soundcloud.com/tututangoproject/sergio-belluz-ioana-primus-sur-un-air-de-ramuz

 

 

Ramuz01.jpg

 

 



06/09/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres