MES PROPRES PUBLICATIONS - sergiobelluz

sergiobelluz

sergiobelluz

MES PROPRES PUBLICATIONS


Où l'auteur et son illustratrice montrent la papatte!

Vous aimez les petites bêtes qui montent, qui montent?

 

À plus de 1000 mètre d'altitude, à 'Lettres Vivantes', chez Geneviève Bille, à la Comballaz, au dessus d'Aigle, Chantal Quéhen et moi-même vous attendons le samedi 30 juin, de 15.00 à 17.00 pour un programme 'Fables de la Fredaine'.

 

Pas besoin de graisser la patte pour entrer.

 

Chatouilles et gratouilles bienvenues.

 

2018-06-30 affiche web.jpg


22/06/2018
0 Poster un commentaire

Les pastiches? Basta!

Basta! Non, ce n'est pas que j'en ai marre, c'est que samedi 9 dès 11.00, à la librairie Basta, à Lausanne, je présenterai mes pastiches - et il y aura sûrement du vin et des cacahuètes, et des pistaches, pourquoi pas?

 

Pensez-y!

 

2018 06 09 Belluz Basta Chauderon pastiches.jpg


02/06/2018
4 Poster un commentaire

'Les Fables de la Fredaine': rendons à la langue d'Ésope ce qui est à Ésope!

"Tel est pris qui croyait prendre" est un de ces nombreux dictons passés dans la langue et tirés d'une des Fables de La Fontaine, celui-ci de la fable Le Rat et l'Huitre que La Fontaine, pour une fois, n'a pas volé à Esope... 

 
Heureusement, la morale de La Fontaine étant tout de même assez souple, il ne s'est pas gêné de piquer plein d'autres choses pas si bêtes au moraliste grec, pour notre plus grand plaisir à tous.
 
M'inspirant de ce grand modèle, je me suis permis à mon tour de piquer à La Fontaine un peu de ce qu'il avait piqué à Esope, ce qui a permis par la suite à Androulla Christophidou de me piquer sans vergogne une partie de ce que j'avais piqué à La Fontaine pour rendre à César ce qui est à César et à la langue d'Esope ce qui est un peu à Esope.
 
On peut le dire, façon Joachim Du Bellay: ces fables, comme Ulysse, ont  fait un beau voyage et continuent leur petit bonhomme de chemin.

J'aurais aimé prendre Androulla en flagrant délit de traduction/trahison, mais comme je n'en ai pas, hélas, les compétences linguistiques, je compte sur toi, ô lecteur hellénophone, pour prendre la coupable en flagrant délire et faire bon accueil à la magnifique et facétieuse version grecque de ces fables amoureuses revues et corrigées par une amoureuse de l'humour et des mots.
 
D'ailleurs, le titre grec ne rappelle-t-il pas justement les délicieux marivaudages des Jeux de l'amour et du hasard du grand Marivaux?
 
©Sergio Belluz, 2018

 

 


2018 04 Belluz Sergio Agapes kai Louloúdia.jpg


28/05/2018
0 Poster un commentaire

CH La Suisse en kit (Suissidez-vous!) - quand La Télé s'en mêle

Même si on m'y renomme Pierre Belluz, merci à mon homonyme Pierre Lachat, libraire chez Payot, pour sa lecture fouillée et son enthousiasme!

 

 

 

 


04/05/2018
0 Poster un commentaire

Sergio Belluz, 'Les Fables de la Fredaine': un bestiaire amoureux!

Dans Les Fables de La Fredaine, vous trouverez:

 

…Un aigle fleur bleue, une lapine blasée, une araignée rêveuse, une mante déçue, un paresseux tombeur, une guenon lunatique, une abeille bourgeoise, un bourdon frivole, une chouette cul-pincé, des tourtereaux lascifs, un coq dépassé, un lapin pragmatique, un daim lymphatique, une gazelle pleurnicheuse, des hyènes téméraires, un crocodile pince-sans-rire, des renards facétieux, un écureuil possessif, un escargot obsédé, un perroquet narcissique, un lévrier trébuchant, des furets absents, des belettes lécheuses, une guêpe gourmande, un hibou psychanalyste, une tortue déprimée, un hippocampe métrosexuel, un labrador gnangnan, une jument snobinarde, une ânesse peau-de-vache, des limaçons libidineux, un lion coquet, un paon angoissé, des macaques fusionnels, un matou macho, une souris romantique, un castor rustaud, un putois puceau, un manchot fonctionnaire, une rate castratrice, une requine orgasmique, un rémora qui s’incruste, une sangsue à la dérive, un panda je-m’en-foutiste, un serpent éclectique, un ver de terre qui assure, une éléphante gourdasse, un taureau angoissé, un lézard volage, un zèbre écervelé et même une girafe complexée…

 

Mais pas de raton laveur.

 

Et si La Fontaine, au lieu de plagier les contes animaliers du fabuliste grec Ésope s’était plutôt inspiré de L’Art d’aimer du grand poète romain Ovide, qu’il aurait illustré par des bêtes fort portées sur la chose ?

 

Sergio Belluz: Les Fables de la Fredaine - tous les goûts sont dans la nature!

 

(Nicosie: Irida Graphics Arts, 2016)

 

 Illustrations: Chantal Quéhen

 

2016 08 05 Sergio Belluz Fables de la Fredaine.jpg


06/09/2017
0 Poster un commentaire

Sergio Belluz, 'Les Fables de la Fredaine': L'amour, c'est la jungle!

Elle vous cherche des poux? Il vous fait tourner en bourrique?

 

C'est normal: l'amour, c'est la jungle!

 

Sergio Belluz: Les Fables de la Fredaine - tous les goûts sont dans la nature!

 

(Nicosie: Irida Graphics Arts, 2016)

 

 Illustrations: Chantal Quéhen

 

2016 Fables Promo Librairies Payot Nyon 06.jpg

 


06/09/2017
0 Poster un commentaire

Les Fables de la Fredaine: Présentation Payot

"Sergio Belluz aurait-il découvert un manuscrit inconnu du bon La Fontaine ? Ou aurait-il lui-même, quoi qu’il en dise, opéré le métissage baroque et ludique des Fables et des Contes (nettement plus coquins) de l’écrivain pour en tirer ce recueil aussi piquant que philosophique ?


Illustrées par Chantal Quéhen, ces Fables de la Fredaine se font animalières à la manière classique, mais c’est pour mieux ironiser sur nos travers les plus contemporains !"

 

Lien direct à la présentation sur Payot.ch

 

 

2016 Fables Promo Librairies Payot Nyon 01.jpg


06/09/2017
0 Poster un commentaire