sergiobelluz

sergiobelluz

MES PROPRES PUBLICATIONS


Balzac, c’est bien, mais les descriptions sont trop longues (refrain connu)

Balzac est à la fois la quintessence du roman et une école d’écriture : il a innové en tout, a fondu dans le roman toutes les techniques d’écriture utilisées jusqu’alors – roman épistolaire, roman d’aventure, roman fantastique, roman d’amour, conte, nouvelle, « physiologie » – et a introduit, dans ses descriptions, tout un vocabulaire technique jusqu’alors absent, qu’il a utilisé pour faire fonctionner ses intrigues d’une manière toute nouvelle.

 

Qu’est-ce qu’un roman ? Comment c’est construit ? À quoi sert une description ? C’est à quoi Balzac, c’est bien, mais les descriptions sont trop longues (Nicosie : Irida Graphic Arts ltd, 2020) tente de répondre.

 

Le titre de cet essai – à prendre avec ironie - est une phrase que j’ai souvent entendu dire et qui m’a toujours étonné, puisque c’est précisément l’usage tout nouveau par Balzac de la description en tant que ressort dramatique qui fait toute la grandeur de ses romans et qui est présenté ici par une lecture attentive de l’ensemble des quatre-vingt quinze romans et nouvelles qui constituent la Comédie humaine.

 

Petit essai, mais costaud, puisque par-ci par-là interviennent, entre autres, Dante Alighieri, le duc de Saint-Simon, Stendhal, Gérard de Nerval, Victor Hugo, Gustave Flaubert, Charles Baudelaire, Eugène Zola, Paul Léautaud, Marcel Proust, Paul Morand, Robert Brasillach, Klaeber Haedens, André Maurois, Félicien Marceau, Georges Lukács, Italo Calvino, Milan Kundera, Erich Auerbach, Vladimir Nabokov, Michel Butor ou José María Valverde.

 

Il y a des amours à première lecture comme il y a des amours au premier regard : c’est à exactement vingt-et-un ans que je suis tombé dans Balzac. Contraint de faire pendant quelques mois des allers-retours Lausanne-Berne – le voyage durait alors presque une heure trente par trajet –, j’en avais profité pour plonger méthodiquement et pour lire en entier la Comédie humaine dans l’excellente version des Éditions Rencontre, au nom prédestiné.

 

Depuis, Balzac ne m’a jamais quitté. Je suis fier de pouvoir rendre hommage à ce très grand écrivain et le remercier ainsi des infinis plaisirs de lecture et d’écriture qu’il m’a offert en retour.

 

De tout coeur, mon cher Honoré de.

 

@Sergio Belluz, 2020

 

Sergio Belluz

Balzac c’est bien, mais les descriptions sont trop longues, essai

 

Nicosie : Irida Graphic Arts ltd, 2020

ISBN: 978-9925-7671-0-6

 

img573.jpg


20/09/2020
7 Poster un commentaire

À Noël, consommez mieux et, en passant, faites vous plaisir en offrant CH LA SUISSE EN KIT (SUISSIDEZ-VOUS!)

Noël, c'est dans quelques jours et vous êtes déjà écoeuré(e)(s) par la consommation effrénée et la mièvrerie ambiante qui ne servent qu'à engraisser des enseignes qui préparent déjà la Saint-Valentin, voire La Fête des Pères?


Vos enfants meulent pour avoir la dernière version d'un jeu vidéo obscur auquel d'ailleurs vous n'entravez que dalle?


Votre petit ami vous bassine pour inviter un de ses copains de foot qui vient de divorcer et sera donc privé de dinde à Noël?


Votre épouse n'arrête pas de coller des post-it sur le frigo avec des énoncés du style "As-tu remonté la déco de Noël de la cave?", "Entrée à DÉBLAYER", "N'oublies pas le Rimuss pour ma mère" ou encore "Il n'y a plus de cure-dents"?


Vous venez de vous pacser et votre compagnon vous a chipé le pull Missoni que vous vouliez justement porter à la mégateuf organisée par le couple de camionneuses du 3e?


Vous aimez qu'on vous appelle Rudolf et votre partenaire SM refuse catégoriquement de se déguiser en Père Noël pour des jeux hottes et pour vous donner ces coups de fouet que vous aviez pourtant inscrits dans votre liste de désirs, et ça vous frustre et vous excite grave?


Vous êtes un(e) élu(e) du Parti Socialiste qui culpabilise chaque fois qu'il/elle passe devant la femme Rom assise devant votre traiteur préféré et qui vous sensibilise à la pauvreté des migrants mais à qui vous n'avez pas envie de refiler du fric parce qu'on sait bien qu'ils sont exploités par des mafias tout en se construisant de superbes maisons en Roumanie?


Votre concierge espagnole établie depuis 40 ans dans le pays ne veut pas vous refiler la clé de la chambre à lessive pour le 25 décembre sous prétexte que ssé Noël et on fait pas lessibe lé ssour dé Noël, qué ssé la naissansse dé Résouss?


Saisissez l'occasion.


D'abord, prévoyez un bel emballage rouge brillant, ou alors vert avec un motif houx.


Pensez aussi aux rubans, pour faire cadeau de luxe.


Et à une carte de voeux, avec petits angelots à poil qui volètent, avec sapin enneigé, mais sans corbeaux autour, voire avec bonhomme de neige et carotte, si possible à la place du nez, la carotte.


Rédigez quelques mots genre "Gros becs, de la part d'Anne-Christine", "Bisoux mon Chouchou" ou "Joyeux Noël à toi".


Et passez à la librairie du coin pour vous procurer un exemplaire ou plus de "CH La Suisse en kit", dont le bandeau, "Suissidez-vous", est de judicieux augure en ses périodes dégoulinantes de bons sentiments.


Il ne vous reste plus qu'à savourer la mine déconfite mais polie des bénéficiaires de votre cadeau, au moment où, après avoir déchiré frénétiquement le papier d'emballage, ils/elles découvrent la couverture du livre et sont obligé(e)s de vous remercier par des phrases comme:


- Maman, c'est ça qu'on appelle un livre?

- Ah merci, c'est super, ça va me changer des chaussettes et des cravates.

- Merci, chéri, c'est original... Euh, tu as mis où les cure-dents?

- La couv' est cool. Dis donc, Claude, ces dessins, c'est de l'humour Deschiens, non?

- T'as trouvé ça au Marais?

- J'aime comme tu me hais, Maîtresse.

- Merrci Madâme, s'il vô plaît, toi donnè aussi petite pièce, grrrande famille beaucô enfants?

- Ss'é oun libre ssour la Ssouisse? Et ssa parlé dé councierzes et dé clé de ssambres à lessibe? Ah, pues mira. Et pour lé étrennes, quéssqu'onnn fé?


Noyeux Joël

 

Sergio Belluz, CH La Suisse en kit (Suissidez-vous!)

 

Sion: Xenia, 2012

ISBN: 978-2-88892-146-2

 

CH Cover.jpg


13/12/2019
7 Poster un commentaire

CH - La Suisse en kit (Suissidez-vous!): à Forum de la RTS, j'ai tout avoué à Philippe Revaz

C'est Noël, il paraît.

 

Pour les désespérés qui n'auraient pas encore trouvé le cadeau pour tante Gertrude ou l'oncle Ugène, je vous recommande mon farfelu mais documenté CH - La Suisse en kit (Suissidez-vous!) aux Éditions Xenia, et encore disponible dans toutes les bonnes librairies.

 

Dans les mauvaises aussi, d'ailleurs.

 

On m'a dit beaucoup de bien de ce livre (merci maman).

 

Et en plus, j'ai tout avoué au micro de Philippe Revaz, à l'émission Forum.

 

C'était un 20 novembre 2012.

 

Sergio Belluz, CH La Suisse en kit (Suissidez-vous!)

 

Sion: Xenia, 2012

ISBN: 978-2-88892-146-2

 


Dans cette série de textes des plus grandes personnalités suisses et absolument inédits à ce jour:

 

Jean-Jacques Rousseau voit des Voltaire partout,

 

Mme de Staël court sur les nerfs de Napoléon,

 

Gottfried Keller se ramasse des râteaux amoureux,

 

Johanna Spyri ne supporte plus son mari,

 

Robert Walser se fait interner pour ne pas payer de loyer,

 

Blaise Cendrars bâcle son apprentissage,

 

C. F. Ramuz casse du sucre sur sa femme,

 

Jean Villard Gilles se prend pour Sarah Bernhardt,

 

Friedrich Glauser tombe dans les bras de morphine,

 

Charles-Albert Cingria pédale à tout va,

 

Ella Maillart met les voiles et navigue à vapeur,

 

Betty Bossi vend son frichti à l’encan,

 

Oin-Oin la ramène sur tout et n’importe quoi,

 

Max Frisch a le démon de midi,

 

Friedrich Dürrenmatt couvre sa femme de fourrures,

 

Nicolas Bouvier fuit sa gouvernante prussienne,

 

Jean-Luc Godard n’a rien à déclarer,

 

Jean Ziegler est scandalisé par les trous de chaussettes,

 

Zouc fait des scènes de ménage,

 

Jacques Chessex ronchonne à qui mieux mieux,

 

Fritz Zorn rêve de course d’école,

 

Peter Bichsel poétise l’atome crochu,

 

Roland Jaccard roule les mécaniques à la piscine,

 

Hugo Loetscher descend cachaça sur cachaça

 

Et Milena Moser stresse tout le monde avec son yoga.


Si après ça, et après vos 12 ans de permis C, vous ratez encore votre examen de naturalisation, c'est que vous y mettez de la mauvaise volonté.

 

Ou alors vous réfléchissez beaucoup trop.

 

big_artfichier_800769_4946424_201506284928639.jpg


08/12/2019
2 Poster un commentaire

Où l'auteur et son illustratrice montrent la papatte!

Vous aimez les petites bêtes qui montent, qui montent?

 

À plus de 1000 mètre d'altitude, à 'Lettres Vivantes', chez Geneviève Bille, à la Comballaz, au dessus d'Aigle, Chantal Quéhen et moi-même vous attendons le samedi 30 juin, de 15.00 à 17.00 pour un programme 'Fables de la Fredaine'.

 

Pas besoin de graisser la patte pour entrer.

 

Chatouilles et gratouilles bienvenues.

 

Sergio Belluz, Les Fables de la Fredaine: tous les goûts sont dans la nature! 

Illustrations: Chantal Quéhen

 

Nicosie: Irida Graphic Arts ltd, 2016

ISBN: 978-9963-2269-2-4

2018-06-30 affiche web.jpg


22/06/2018
0 Poster un commentaire

Les pastiches? Basta!

Basta! Non, ce n'est pas que j'en ai marre, c'est que samedi 9 dès 11.00, à la librairie Basta, à Lausanne, je présenterai mes pastiches - et il y aura sûrement du vin et des cacahuètes, et des pistaches, pourquoi pas?

 

Pensez-y!

 

Sergio Belluz, CH La Suisse en kit (Suissidez-vous!)

 

Sion: Xenia, 2012

ISBN: 978-2-88892-146-2

 

2018 06 09 Belluz Basta Chauderon pastiches.jpg


02/06/2018
4 Poster un commentaire

'Les Fables de la Fredaine': rendons à la langue d'Ésope ce qui est à Ésope!

"Tel est pris qui croyait prendre" est un de ces nombreux dictons passés dans la langue et tirés d'une des Fables de La Fontaine, celui-ci de Le Rat et l'Huitre que La Fontaine, pour une fois, n'a pas volé à Esope... 

 
Heureusement, la morale de La Fontaine étant tout de même assez souple, il ne s'est pas gêné de piquer plein d'autres choses pas si bêtes au moraliste grec, pour notre plus grand plaisir à tous.
 
M'inspirant de ce grand modèle, je me suis permis à mon tour de piquer à La Fontaine un peu de ce qu'il avait piqué à Esope, ce qui a permis par la suite à Androulla Christophidou Henriques de me piquer sans vergogne une partie de ce que j'avais piqué à La Fontaine pour rendre à César ce qui est à César et à la langue d'Esope ce qui est un peu à Esope.
 
On peut le dire, façon Joachim Du Bellay: ces fables, comme Ulysse, ont  fait un beau voyage et continuent leur petit bonhomme de chemin.

J'aurais aimé prendre Androulla en flagrant délit de traduction/trahison, mais comme je n'en ai pas, hélas, les compétences linguistiques, je compte sur toi, ô lecteur hellénophone, pour prendre la coupable en flagrant délire et faire bon accueil à la magnifique et facétieuse version grecque de ces fables amoureuses revues et corrigées par une amoureuse de l'humour et des mots.
 
D'ailleurs, le titre grec ne rappelle-t-il pas justement les délicieux marivaudages des Jeux de l'amour et du hasard du grand Marivaux?
 
©Sergio Belluz, 2019
 
Sergio Belluz, Agápes kai Louloudia (Les Fables de la Fredaine)
 
Traduction en grec: Androulla Christophidou Henriques

 

Nicosie: Irida Graphic Arts ltd, 2019

 

 


2018 04 Belluz Sergio Agapes kai Louloúdia.jpg


28/05/2018
0 Poster un commentaire

CH La Suisse en kit (Suissidez-vous!) - quand La Télé s'en mêle

Même si on m'y renomme Pierre Belluz, merci à mon homonyme Pierre Lachat, libraire chez Payot, pour sa lecture fouillée et son enthousiasme!

 

Sergio Belluz, CH La Suisse en kit (Suissidez-vous!)

 

Sion: Xenia, 2012

ISBN: 978-2-88892-146-2

 

 

 

 


04/05/2018
0 Poster un commentaire